«

»

Mar 13

Réponse de Didier JOUVE et Pour Die Naturellement à l’interpellation de l’ADES

 Madame la présidente, Mesdames et Messieurs les administrateurs,

Comme je vous l’ai indiqué lors de mon invitation par votre conseil d’administration, l’équipe de Pour Die Naturellement accorde la plus grande importance à l’aide à domicile auprès de nos aînés et des personnes en situation de faiblesse.

Cela fait plusieurs mois déjà que nous avons pris à ce sujet des positions volontaires.

Nous considérons :

1- que cette activité est assimilable à un service public

2- que ce service est essentiel non seulement aux personnes bénéficiaires, mais plus largement au territoire et à son avenir ; la qualité et le bon fonctionnement d’un tel service sont desun éléments majeurs d’attractivité du Diois, en contribuant à la qualité de la vie dans le pays

3- que la dimension intercommunale est évidente

4- que la pérennité et le renforcement des compétences de ce service doivent être garantis par les collectivités locales

5- que le handicap géographique que constitue un territoire très vasteet d’accès parfois difficile doit être pris en compte dans les mécanismes de soutien

A partir de ses considérations, nous proposons :

1- que la Communauté de communes prenne la compétence de l’aide à domicile

2- que des conventions pluriannuelles soient passées entre l’ADES et la CCD

3- que la question du handicap géographique soit prise en compte de façon à ne pas peser sur l’équilibre financier de l’association qui doit réaliser sa viabilité économique.

4- que les collectivités locales utilisent tous les moyens disponibles pour renforcer le dispositif, qu’il s’agisse des aides à l’investissement, à la formation, à l’accompagnement social, etc.

5- Que, quelle que soit la position de la CCD,la commune de Die prenne pour sa part et immédiatement les dispositions allant dans le sens des quatre points précédemment cités.

Bien cordialement

Didier JOUVE, Pour Die Naturellement , le 12 mars 2014