«

Avr 03

Remerciements, résultats, à venir et AVENIR !

Nous tenons à remercier de nouveau les électrices et les électeurs qui nous ont apporté un très fort soutien au premier tour, avec 460 voix et 19,6% des suffrages exprimés. Dans leur diversité, les électeurs appelaient une voie différente, innovante.

Les résultats de toutes les listes étaient proches. Aucune majorité évidente ne se dégageait. Une nouvelle configuration du conseil municipal était à imaginer.

Nous avons donc tenté de rapprocher trois listes, bien qu’étant en dernière position. Cette proposition n’a pas été acceptée par nos interlocuteurs, qui, l’un comme l’autre, ont préféré nous ranger derrière eux pour affronter « l’autre camp ».

Nous avons donc choisi de nous maintenir et ne pas valider encore une fois cette mécanique de confrontation autour d’un clivage gauche – droite appauvrissant qui empoisonne la vie dioise depuis longtemps.

Pour certains de nos électeurs, choisir était difficile. Le système électoral quasi-majoritaire des municipales construit des assemblées qui ne reflètent pas la réalité de la société. C’est une des raisons pour lesquelles les écologistes sont favorables à la proportionnelle intégrale, qui aurait construit un tout autre conseil municipal.

Parmi nos électeurs, plus de la moitié a souhaité au second tour peser davantage sur le résultat final en changeant leur vote. Les autres nous ont soutenu de nouveau et nous les en remercions. Nous voulons dire, aux uns comme aux autres, que nous respectons profondément leurs choix.

Avec 8,6% des voix (220 votants) au second tour, un seul écologiste est élu parmi 27 conseillers. Didier Jouve nous représentera. Il manifestera que l’écologie est un projet politique concret pour la  société, un projet qui veut respecter nos biens communs et se soucier des générations futures ; un projet qui s’appuie sur les valeurs de justice sociale, de respect de l’individu, d’humanisme et de solidarité locale comme planétaire. Il proposera en notre nom des actions concrètes pour la ville.

La campagne a été marquée par des excès. Nos positions ont été déformées et caricaturées, nos affiches arrachées ou taguées, des mails insultants ont circulé. Nous avons refusé de répondre à cette violence et nous avons uniquement fait des propositions pour Die sans attaquer quiconque. Nous continuerons ainsi.

Les électeurs ont voté. Ils ont répété leur message puisque le second tour n’a pas dégagé de majorité évidente. La composante principale de l’équipe municipale représente aujourd’hui 28% des électeurs du premier tour. Il s’agit d’entendre le message, de se mettre au travail pour la ville et de passer de la confrontation à la coopération. En toute humilité et en toute liberté, autour de Didier Jouve et avec tous ceux qui le souhaitent, nous prendrons notre part de ce travail.