«

»

Mar 19

Questions du Journal du Diois aux candidats tête de liste

  1. Élu, quelle sera la 1ère chose que vous ferez ?

  1. Acheter la maison Reynaud pour installer la maison de santé en ville, près de l’hôpital.

  2. Mettre en place une réforme des temps scolaires de qualité.

  3. Trouver un accord sur les débits des canaux pour garantir de l’eau dans les jardins cet été.

  4. Préparer les actions majeures du mandat par un travail de concertation, d’études et de recherche de financement.

  1. Quelles sont vos priorités pour Die ?

La qualité de vie pour tous les habitants : logement, santé, environnement, beauté de la ville et services. Avec une haute qualité de vie, nous attirerons des habitants, des entreprises, des touristes et donc des commerces et de l’artisanat. Cela garantira nos services publics.

Nous aurons une ville dynamique, qui encourage les initiatives. Une ville attentionnée, qui écoute et aide ceux qui ont des problèmes, une ville plus écologique et plus facile à vivre pour tous.

Chaque action proposée au conseil municipal devra à la fois favoriser l’emploi local, renforcer la solidarité, respecter l’environnement et être concertée.

  1. Quels seront vos principaux projets structurants pour la ville de Die ?

La création de logements, à loyers modérés en ville et d’autres en accession à la propriété par crédit-bail. Des circulations sécurisées pour les piétons, handicapés et vélos (10 à 15km de pistes), la réparation de la voirie très abîmée et le boulevard urbain à sens unique si le département l’accepte. Des économies d’énergie sur bâtiments communaux, la maison de santé, une maison des associations, un petit bassin aquatique couvert de type thermal, pour apprentissages, kinésithérapie et remise en forme, la fibre optique chez l’habitant et la valorisation touristique de notre patrimoine.

  1. Quelles seront vos principales actions pour le cadre de vie ?

Avec les riverains et des budgets de quartiers, nous réussirons 15 à 20 petits chantiers par an : jardins, plantations d’arbres locaux, bancs, jeux, enseignes, voirie et ne laisserons aucune friche à l’abandon Nous entretiendrons les promenades de la Drôme, encouragerons le fleurissement des rues et améliorerons les équipements sportifs et culturels. Nous visons une qualité d’ensemble sans gros projet coûteux.

  1. Pensez-vous revoir le plan de circulation de la ville ?

Oui. Les résidents accéderont en voiture en tous lieux, comme les usagers des commerces et services. Mais nous découragerons les traversées inutiles du centre. La rue Emile Laurens sera enfin rénovée et les obstacles supprimés rue Camille Buffardel. Nous prendrons le temps d’écouter les habitants et les commerçants avant de décider.

  1. Avez-vous l’intention de réaménager le quartier Saint-Pierre/Pallat ? (Si oui comment ?)

Oui, cette entrée de ville très fréquentée n’est ni agréable ni plaisante. Donnons-lui une âme ! Nous travaillerons avec les riverains, commerçants, lycéens, anciens combattants et compagnies de bus pour sécuriser les circulations à pied et en vélo, bien accueillir les voyageurs et les passants, aménager un beau jardin, mieux protéger les stationnements de bus scolaires etc…

  1. Êtes-vous pour l’installation de caméras de vidéo-surveillance (dans le centre-ville, en périphérie ?)

Non. Par de la présence, nous garantirons à tous le respect et la tranquillité. Chacun bénéficie des mêmes droits et doit assumer les mêmes devoirs.

  1. La mandature précédente a engagé un certain nombre de projets (Chamqueyras, Maison des associations…). Serez-vous dans une parfaite continuité républicaine ou amenderez-vous certains dossiers ?

Chanqueyras est en projet depuis 15 ans. Réalisons enfin une première tranche de logements en éco-quartier. Par contre, la maison de santé sera au centre-ville. Pour la maison des associations, nous choisirons avec les usagers une solution rapide, adaptée et économe.

  1. Quel style de gouvernance, allez-vous mettre en place ?

Un travail d’équipe, participatif et citoyen. 1 L’écoute : les projets réussis sont ceux étudiés avec les gens concernés. 2 L’équité : pas de passe-droits ni de facilités. 3 La transparence : la mairie n’a rien à cacher aux citoyens. Les décisions seront expliquées et les informations partagées. Les groupes minoritaires auront des moyens pour s’exprimer.

  1. Quelle est votre ambition en termes de service à la population ?

Si les services baissent encore, les gens partiront et Die dépérira. Visons un niveau de services supérieur à la moyenne, atout d’attractivité : hôpital avec des spécialités d’intérêt régional pour accroître le niveau d’activité indispensable à la santé des diois, service d’aide à domicile (ADES) renforcé, cuisine collective bio pour la cantine et les repas à domicile, référent unique pour les démarches sociales et administratives et navette pour les transports dans la ville.

  1. Concernant le budget et la gestion financière de la commune, quels sont vos grands principes (taux d’imposition, dette, emprunt…) ?

L’argent public est rare, c’est celui des impôts. Les écologistes sont économes.

1- Pas d’augmentation des taux d’imposition ni de la charge d’emprunt.

2- Pas de gaspillage. Des projets bien étudiés. Des économies de fuel et d’électricité.

3- Nous trouverons des recettes nouvelles : nouveaux habitants et activités qui paient l’impôt, fondation municipale pour recueillir des dons défiscalisables, subventions régionales et européennes mieux négociées et recettes des propriétés communales.

  1. Quelle est votre vision de l’intercommunalité ? Vous présenterez-vous (ou un candidat de votre liste) à la présidence de la CCD ? Proposerez-vous l’adoption de nouvelles compétences ? Soutiendrez-vous un PLU intercommunal ?

L’enjeu n’est pas la présidence, mais le dynamisme de l’intercommunalité. Nous demanderons la prise de compétence des services à domicile. Nous soutiendrons un PLU intercommunal. Nous proposerons des élus très motivés pour 3 vice-présidences : politique sociale intercommunale, politique économique redynamisée et transition énergétique. Nous voterons pour une présidence prête à aller de l’avant.

  1. Avez-vous adopté une position pour le second tour ? (maintien, fusion avec une autre liste, maintien si vous êtes en 3e ou 4e position et dans la capacité de le faire ?)

Nous pensons être les mieux placés pour rassembler et renouveler la politique municipale. C’est aux électeurs de nous en donner la force dès le premier tour.