«

»

Mar 05

Pour une mairie tournée vers les habitants

La plupart des diois ont fait un vrai choix : celui de vivre à Die, d’y rester ou d’y revenir.

Notre projet municipal leur permettra de le faire dans les meilleures conditions, quels que soient leurs âges et leurs situations.

Vous avez reçu notre projet complet. Nous allons créer les logements qui manquent : en location et en accession à la propriété par crédit-bail, pour que les diois puissent mieux se loger. Nous allons embellir notre cadre de vie et agir pour la création d’activités et d’emplois, pour conserver notre vitalité et donc nos services. Nous voulons le développement de notre hôpital. Nous allons conforter nos commerces, bien accueillir nos enfants et nos jeunes. Et nous garantirons la qualité du maintien à domicile pour tous.

Quatre mots résument notre façon d’agir : l’écoute, l’attention, l’équilibre et la convivialité.

L’écoute.

Tout n’est pas écrit, il y a des décisions à prendre ensemble. Chaque fois, nous commencerons par écouter : écouter les usagers d’un service, ou les riverains d’un aménagement, écouter les entreprises et les commerçants pour le développement économique, écouter les personnels de l’hôpital et les autres professionnels pour améliorer notre système de santé, écouter les associations pour renforcer la vie culturelle et sportive de notre cité.

L’attention de la commune envers tous.

Trop souvent, les gens doivent s’adapter à la complexité des structures. Nous réorganiserons les services pour que l’individu soit au centre de leur action.

La recherche de l’équilibre.

L’action municipale respectera la diversité des habitants. Les solutions naissent souvent de la discussion : nous rechercherons chaque fois l’équilibre, le consensus, l’équité, voire l’harmonie.

La convivialité.

Nous voulons une commune dans laquelle chacun se sente bien avec les autres. Nos décisions encourageront la bienveillance, la générosité, l’amicalité, la solidarité de voisinage, l’entraide. Nous découragerons les conflits et les égoïsmes.

Le fond de notre projet est d’agir pour que les diois vivent ensemble plus heureux, protégés et solidaires. De faire de Die une ville où on a envie de vivre, d’échanger et decréer, une ville attractive et donc une ville d’avenir.

Faites-nous confiance ; construisons tous ensemble la ville que nous aimons.

En bref. A côté du musée, la maison Reynaud est à vendre. Des organismes départementaux voudraient l’acheter pour faire une « pension de famille » accueillant des personnes en difficulté de la Drôme. Nous allons la préempter. Nous y ferons la maison de santé en plein centre, à côté de l’hôpital, pour un coût inférieur à celui du projet prévu à Chanqueyras.