↑ Revenir à “On dit que…”

Pour Die Naturellement et Didier Jouve refusent-ils de travailler à une alliance ?

Dans la Drôme, le PS et le PC ont conclu depuis des dizaines d’années un accord qui laisse deux villes au PC : Die et Portes les Valence. Nous n’entrons pas dans cette mécanique de partis, pilotée depuis Valence. Les Diois ne sont pas une monnaie d’échange. Nous avons été sollicités en mai dernier, puis de nouveau en janvier, par voie de presse. Notre réponse a toujours été la même : nous présentons une liste au premier tour car notre programme est distinct des autres. Même au niveau local, nous avons des différences notables avec le PCF et le PS. Ils sont partisans du productivisme et du nucléaire. Cela a des conséquences locales. Une commune peut prendre des décisions pour acheter plus local, plus éthique et pour commander de l’électricité à des distributeurs garantissant 100% de production renouvelable. Nous proposons de « toucher ensemble à notre hôpital » (avec habitants et personnels) pour en faire un hôpital utile et sûr pour les Diois, avec des spécialités d’envergure régionale. Nous proposons un programme plus ambitieux, qui ne rajoute pas de la timidité à la rigueur ambiante.

Nous avons donc toujours répondu que nous discuterions publiquement avec toutes les listes qui le veulent bien sur la base de la comparaison de nos programmes.

Retour à la page: « On dit que »