↑ Revenir à “On dit que…”

On dit que … « Les écolos ont mis le maire au tribunal administratif et laissent les cyclistes heurter et insulter les piétons dans la rue Buffardel. »

C’est une association, le collectif vélo, qui a mis le maire au tribunal administratif ; il est composé de personnes de tous horizons. Si le maire a perdu, c’est qu’il avait poursuivi la mise en place de la zone de rencontre au centre-ville sans respecter la loi. Celle-ci oblige au double-sens cyclable. Mais le plus important n’est pas là. Le plus important est dans la mise en place d’une vraie politique d’information et de sensibilisation des usagers. Nous voulons dire et rappeler que la priorité est au plus faible. Le cycliste doit respecter le piétons comme l‘automobiliste doit respecter le cycliste. Et La vitesse est limitée à 20 km/h. A ceux qui font, avec un peu de mauvaise foi, un amalgame « cyclo agressif = écolo » , nous faisons observer qu’avec trente millions de vélos en France, si tous les vélos appartenaient à des écolos, nous serions depuis longtemps à la présidence de la république !

Et plus sérieux : il y a au fond de l’idée écologiste celle de la non-violence.

 

Retour à la page: “On dit que”