«

»

Nov 19

Mettre la déviation sur de bons rails

Depuis combien de décennies les municipalités de Die font-elles des projets de déviation qui n’aboutissent pas?

20, 30, 40 ans ? Pendant ce temps, tout le trafic passe sur le boulevard, devant l’école, et l’espace est consommé par le goudron, au détriment des enfants, des piétons, des promeneurs, des habitants.

Les projets se sont succédé. Le précédent PLU faisait passer une trois voies dans les jardins du Perrier avec de très graves dommages. Le référendum a mis en tête le projet le plus irréaliste, dans la montagne de Justin, dans un secteur géologique très instable où les travaux auraient un coût totalement déraisonnable.

 

 

Une déviation, pour quoi faire ?

Nous posons deux questions :

Est-ce pour faciliter la vitesse et le trafic est-ouest, déjà augmenté par les travaux du col de Cabre ?

Ou bien est-ce pour enlever du trafic dans le centre-ville, sur le boulevard ?

 

Nous ne sommes pas favorables à une augmentation du trafic entre la Vallée du Rhône et les Hautes-Alpes, passant par Die. C’est pourquoi nous ne favoriserons pas une déviation à large gabarit routier, qui encouragerait toujours plus de camions et donc de nuisances.

 

 

Faire un sens unique : une solution réaliste, économe et efficace

En direction de Crest, la circulation passe sur le boulevard en voie unique. En direction de Luc-en-Diois, création d’une voie unique le long de la voie ferrée, depuis le passage sous le cimetière jusqu’au carrefour des Miellons.

 

 

Avantages :

1.       Une seule voie sur le boulevard, qui devient une rue accessible aux piétons et aux vélos, aménagée – pour permettre le stationnement – et paysagée.

2.       La circulation sur le boulevard est donc réduite de moitié. Les abords de l’école sont aménagés et les circulations entre le centre et le quartier Chabestan sont améliorées.

3.       Le Perrier n’est pas touché.

4.       Le transit est-ouest des camions de marchandises n’est pas encouragé.

5.     Le coût est réduit. L’opération devient faisable, alors que les autres solutions ne se feront jamais.

(2 commentaires)

  1. Berck jl

    Bien que n’étant pas Diois, cette solution semble la plus raisonnable.

  2. GUTIGNY

    Suite à la mise en service du nouveau tunnel du Lioran la ville de Vic sur Cère se trouve dans une situation similaire; le trafic est important sur l’axe Aurillac Clermont.
    La municipalité a trouvé une solution élégante et peu onéreuse; l’axe central est réservé au sens descendant (poids-lourds et caravanes), tandis qu’un axe parallèle a été aménagé pour recevoir le sens montant (également poids lourds et caravanes); autant que je me souvienne, la circulation est libre dans les deux sens pour les véhicules légers.
    Amicalement

Les commentaires sont désactivés.