«

»

Fév 13

La nouvelle économie est faite pour Die, développons-la !

L’économie du 20ème siècle avait besoin de matières premières, de pétrole et d’autoroutes.  Le Diois en était exclu. Dans l’économie du 21ème, la valeur ajoutée vient de la créativité, de l’innovation et de la connaissance. Elle s’appuie sur l’informatique et les réseaux à très haut débit. L’activité naît aussi de la recherche de la qualité : l’agriculture bio (40% de la production dioise), l’écoconstruction, les énergies renouvelables, l’artisanat, la culture, la cosmétique bio, la création, la vie associative et les bureaux d’étude sont créateurs d’emplois.

Encourageons et renforçons ces activités par une vraie politique économique et de l’emploi au sein de l’intercommunalité. Basons cette politique sur les atouts non délocalisables de notre territoire, sa qualité et son attractivité. Dès lors qu’elles créent des emplois et des activités socialement utiles, nous encouragerons les entreprises aussi bien individuelles, artisanales, industrielles, agricoles, associatives, de tourisme etc… en combinant cinq  actions :

Accueillons les emplois, en réservant des terrains (non agricoles) et des bâtiments à louer pour démarrer et en accélérant l’arrivée indispensable de la fibre optique.

Accompagnons toutes les entreprises pour faciliter leur création, leur développement et leur transmission : soutien juridique, comptabilité, ressources humaines…

Achetons local  Préférer des constructions que les entreprises dioises peuvent réaliser ou  acheter des services locaux et de l’énergie-bois, c’est soutenir l’emploi local.

Coopérons, innovons. L’aide à l’export et à l’innovation est au cœur des financements  régionaux et européens. Aidons nos entrepreneurs à en bénéficier. Permettons-leur d’accéder à de nouvelles techniques (impression 3D) et à des financements locaux et éthiques.

Valorisons nos ressources, elles sont grandes : cadre de vie et patrimoine exceptionnels, forte créativité, qualité des formations (lycée, GRETA, CFPPA),  la bio, le bois, le soleil, la vie culturelle. Nous avons de quoi attirer et garder les talents, à condition de s’en occuper.

Le Diois a toutes ses chances dans la nouvelle économie qui conjugue efficacité, innovation, qualité sociale et respect de l’environnement. Nos plus belles entreprises se développent déjà sur ces bases. Sur ces mêmes bases, nous mènerons une vraie politique économique pour l’emploi.