«

»

Nov 19

Emploi : faire de chaque choix une décision pour l’emploi local

Comme de nombreux territoires ruraux, le Diois a connu le déclin d’activités industrielles traditionnelles.

Le nombre d’emplois artisanaux et agricoles se maintient et de nouvelles filières se développent : les plantes aromatiques et médicinales, ou bien encore la cosmétique bio, l’éco-construction, et aussi la formation, ont créé plusieurs centaines d’emplois dans la vallée. Quant au tourisme, il soutient l’activité de nos services et de nos commerces. Notre commune doit tout faire pour conforter ces emplois non délocalisables.

Comment ?

Une commune et une intercommunalité sont de gros clients : elles commandent des travaux, des marchandises, des denrées, de l’énergie.

Avec une politique intelligente de marchés publics, on peut par exemple permettre aux entreprises locales de travailler. Le choix de notre manière de construire peut faire appel à des techniques bien maîtrisées localement et fortes utilisatrices de main d’œuvre (brique et bois par exemple), plutôt que des techniques et des procédés qui nécessitent des matériaux et spécialistes qui viennent de loin (bétons et verres spéciaux).

Avec une volonté politique suffisante, on peut également :

  • nourrir les enfants des cantines avec plus de produits locaux et bios

  • chauffer les bâtiments communaux au bois local plutôt qu’au fuel (comme actuellement) et faire vivre les forestiers d’ici, plutôt que les compagnies pétrolières

  • produire de l’électricité renouvelable plutôt que de l’acheter nucléaire.

Notre municipalité sera attentive à cette question à chaque instant, pour chacun de ses choix. Elle pèsera de tout son poids pour que l’intercommunalité construise une politique économique dans le même sens. C’est l’une de ses compétences principales et ses leviers d’actions pourraient être renforcés : développement de services mutualisés entre entreprises, essor des entreprises de l’économie sociale et solidaire, services à la personne notamment dans le domaine de la santé, politique de développement touristique démarquant le territoire, renforcement des commerces de centre-ville en lien à une vraie politique d’aménagement de la ville, renforcement des activités de formation…