«

»

Jan 30

Embellissons toute notre ville, pour y vivre mieux, naturellement

Ce qui frappe les visiteurs arrivant à Die, c’est la splendeur du paysage environnant. Un écrin de beauté qui contraste avec la faible qualité de notre paysage urbain. L’entrée de ville est celle d’une zone d’activité, la cité semble délaissée. Et pourtant, quel potentiel !

Nous voulons embellir la ville et le faire avec les habitants. Comment ?

Le budget municipal est contraint. Nos prédécesseurs ont réalisé de gros aménagements localisés, des places, des parkings… Avec le même budget, nous donnerons la priorité à 15 à 20 petites opérations par an, réparties dans les quartiers, pour donner à Die une beauté d’ensemble. Nous repérerons avec les habitants les endroits où agir. Commençons dès maintenant ! Un plan est disponible dans notre local, venez y indiquer vos suggestions.

Les projets seront ensuite travaillés en réunions de quartier. Des « crédits de quartiers » seront réservés chaque année pour des améliorations décidées par les habitants. A l’entrée de la ville, nous planterons des arbres d’essences locales, remettrons les trottoirs en état et harmoniserons les publicités avec le paysage. Avec les offices HLM, nous embellirons les alentours des résidences.

Avec les riverains, nous prendrons grand soin des rues, des rivières, des canaux et des bords de Drôme. Nous accompagnerons la création de jardins familiaux. La nuit, un éclairage plus économique et moins gênant, mettra la ville en valeur. Nous lancerons une action générale de fleurissement et de plantations économes en eau, en puisant dans la richesse botanique du Diois. Nous organiserons avec les habitants des journées volets repeints, nettoyage de rivière…

« Embellissons Die », c’est choisir les plantations et aménagements de nos rues, en prendre soin, améliorer notre cadre de vie. C’est aussi dynamiser la vie de quartier, échanger entre voisins. C’est mieux accueillir nos visiteurs, favoriser le développement du tourisme, de nos commerces. C’est un projet de vie, un projet pour Die, naturellement.

(1 commentaire)

  1. duriez francoise

    Et si on rejoignait le réseau “ville en transition” ?
    Et si on se jumelait avec TOTNES en Angleterre la pionnière dans la transition énergétique ?

Les commentaires sont désactivés.