«

»

Nov 19

Die, la ville des bonnes énergies

Au milieu d’espaces naturels majeurs et d’une forêt immense, la ville de Die chauffe ses écoles et ses locaux à l’électricité nucléaire et au fuel. Après plus de trente ans d’intentions affichées, aucune réalisation, ni de la ville, ni de la Communauté des communes, n’a fait appel jusqu’ici aux énergies renouvelables pour chauffer des bâtiments publics souvent mal ou pas isolés.

 Le bois : arrêtons d’en parler pour en utiliser

Le bois dans le Diois est une ressource énorme. La forêt se développe chaque année. Nous ferons en sorte que la commune devienne rapidement le premier consommateur de bois énergie de la vallée de la Drôme, en remplaçant systématiquement toutes les vieilles installations par des chaufferies bois dernière génération, sobres, sans émission de particules, en lien avec un programme d’isolation des bâtiments.

L’éclairage public : économisons 30% d’électricité

La facture de l’éclairage est trop lourde. Il serait pourtant possible de la réduire sans diminuer ni le confort ni la sécurité. Avec des éclairages plus économes, des lampadaires plus efficaces pour être moins nombreux, avec de l’éclairage la nuit par détection de présence dans les écarts, il est possible de réduire la facture. Une douzaine de communes le font déjà dans la Biovallée.

Économies d’énergie : les kilowatts les moins chers sont ceux que l’on ne dépense pas

La facture de chauffage devient insupportable pour certains habitants, parfois plus lourde que le loyer. Nous soutiendrons les programmes d’économie d’énergie de la Biovallée. Ces programmes aident les particuliers, les associations, les entreprises, à trouver des conseils techniques, des subventions et des prêts pour améliorer leur logement et faire ainsi baisser la note de chauffage.