«

»

Nov 19

C’est ensemble que nous trouverons la solution

Énergies, routes, bâtiments, normes, vie scolaire, environnement, sécurité, affaires sociales, sports, culture, urbanisme, action économique… Tout est devenu plus complexe.

Personne, et pas plus un élu, ne peut prétendre tout savoir. Ce qui doit être fait pour une ville est d’abord une affaire de la communauté de ses habitants.

Il faut donc organiser la vie de la commune pour profiter de l’expertise et des idées du plus grand nombre.

Des commissions réellement ouvertes

Chaque adjoint aura en charge la vie d’une commission avec laquelle il travaillera sur les projets de la commune. Avant chaque Conseil municipal, la commission préparera son avis sur les dossiers qui la concernent.

Un rôle renforcé des associations

Tant de bénévoles, parfaitement au courant de ce qui fait leur engagement, méritent d’être écoutés. Nous organiserons systématiquement la concertation avant l’engagement des projets sur les sujets qui les concernent.

Les budgets de quartier

Nous voulons rendre notre ville plus belle. Qui, mieux que les habitants, connaît les lieux qu’il faut améliorer ? Avec un plan d’amélioration du paysage de la ville, nous mettrons en place un budget d’aménagement pour chaque quartier, qui sera établi lors de réunions de quartier avec les habitants. Nous pensons qu’avec eux, l’argent sera employé au mieux, avec justesse et attention.

Des Conseils municipaux citoyens

Entre la chambre d’enregistrement et le pugilat, les Conseils municipaux sont trop souvent le contraire de la démocratie. Il y a mieux à faire. Nous chercherons à ce que ces conseils deviennent des moments intéressants pour les habitants de Die, y compris en réservant des sujets de débat ouverts à des auditions d’associations, d’experts ou d’innovateurs.

Un Conseil communal annuel

Une fois par an, nous tiendrons un Conseil communal ouvert. Chacun pourra y poser les questions ou effectuer l’intervention qu’il souhaite. Lieu de débat direct entre les citoyens et l’équipe municipale, ce conseil n’aura qu’une seule exigence : le respect dans la fraternité.

C’est un profond changement de méthode que nous proposons :

Une municipalité ouverte, à l’écoute permanente de la société.

Une municipalité qui n’estime pas qu’une fois élue elle décide seule de tout.

Une municipalité qui souhaite rassembler les énergies autour des projets.